2013 - 2014

P C

Maison

2013 - 2014

P C

Maison

2013 - 2014

P C

Maison

2013 - 2014

P C

Maison

2013 - 2014

P C

Maison

2013 - 2014

P C

Maison

2013 - 2014

P C

Maison

2013 - 2014

P C

Maison

2013 - 2014

P C

Maison

SURÉLÉVATION

1
MAÎTRE D'OUVRAGE
Commande privée
2
COMMUNE
Nantes (44)
3
ANNÉES DE RÉALISATION
2013 - 2014
4
DURÉE DES ÉTUDES
6 mois
5
DURÉE DU CHANTIER
3 mois
6
SURFACE (SHON)
17 m²
7
CÔUTS DES TRAVAUX
Confidentiel
8
MISSION
Complète
9
 
 

Cette réalisation administrativement laborieuse, techniquement osée, financièrement modeste est née d'une furieuse envie commune et partagée entre la commanditaire et l'architecte, de changer les choses et de casser les barrières qui nous empêchent de vivre et d'avancer dans l'existence pour révéler les lieux et créer des liens entre paysage et espaces intérieurs, entre les éléments naturels ( air et eau) et les usagers qui les habitent. La commande est simple et se résume ainsi: Quelles solutions pouvez- vous me proposer pour ouvrir ces combles à la lumière et que je puisse bien respirer?

La réponse est venue naturellement des qualités incroyables du contexte: Située face à la prairie aux ducs, à la grue Titan jaune, à l'éléphant dont on entend les barrissements, au ciel sud- est de Nantes et à la Loire, la maison renferme les qualités d'un observatoire d'une des plus belle vue de la ville de Nantes sans le savoir... Mais comment réaliser une fenêtre de 8 mètres 50 de long et de 2 mètres vingt de hauteur au sommet d'une maison construite en pierres d'après guerre à l'aplomb d'un escalier public? La solution est venue également de l'observation de l'environnement de la rive d'en face où trône les vestiges de l'architecture industrielle et portuaire de l'île de Nantes. Pour satisfaire aux contraintes techniques et d'usage puisque la maison est restée occupée pendant le chantier, il a fallu intervenir rapidement (3 mois) sans reprendre la moindre maçonnerie tout en renforçant la charpente en bois. La solution d'une greffe de charpente en acier brut de forte épaisseur s'est imposée d'elle même pour venir coiffer le bâti existant et glisser juste au dessus de la couverture en ardoise qui en a profitée pour gagner en isolation pour l'occasion. L'intervention est minimale : Une fenêtre, un balcon-coursive, une isolation de couverture qui sont aux confluents de problèmatiques plus larges et qui participent à éclairer le visage polymorphe de notre belle ville tout en tissant des liens et des correspondances dans le traitement et l'utilisation de la matière "rouille", du dépassement du balcon sur rue qui n'est pas sans rappeller les abouts des coursives des bâtiments de l'Hermitage situés à deux encablures. Comme une peinture de paysage urbain, les détails du projet luisent comme des pixels de couleurs dans une vision plastique plus large prise du quai des Antilles.

AGENCE PY ARCHITECTURE

mail agence PY - Tél: 06 85 69 03 29

Crédits photographiques